Blog

Les blocages et le massage tantrique (Paris)

On pourrait se demander si oui ou non c’est indispensable de prendre le temps de parler de nos énergies bloquées lors d’un massage tantrique.
Selon moi, oui, complètement.
J’ai à cœur d’accompagner les gens vers un état d’entièreté…entière.
C’est-à-dire que je n’aspire pas à l’entièreté partielle où nous ne ne parlons seulement que de ce qui va super bien, et où nous parlons du pays des merveilles seulement.
Le pays des merveilles est une réalité, ça c’est clair. Mais ce n’est pas l’entièreté de la réalité. La réalité de l’humain.e est bien plus complexe, et nous pouvons l’aborder en entière dans le massage tantrique. Nous pouvons utiliser ce dernier pour nous accompagner à être plus, sans avoir à sentir moins. Nous pouvons être plus en retrouvant ce avec quoi nous étions déconnecté.e.s. C’est comme un puzzle. Si nous sommes désireux et désireuses de voir le puzzle dans sa forme entière, on doit pour commencer considérer chacune de ses pièces.
C’est la même chose pour nous les humain.e.s.

Nous sommes entiers et entières de par tout ce que nous sommes. Nous ne pouvons pas échapper à la réalité. Certaines parties de notre psyché sont moins jolies et agréables à rencontrer que d’autres. C’est la réalité.
Nous pouvons par contre développer une connexion consciente et positive avec ces parties de notre être.
Le massage tantrique est une fabuleuse aventure vers l’unité. Toujours plus loin, toujours plus profond en nous-même.
Oui selon moi c’est indispensable de parler de nos énergies bloquées, car elles sont une part de notre entièreté, et c’est souvent à l’intérieur des énergies bloquées que se cache la solution du déblocage.
Ces énergies bloquées sont simplement des parts de nous-même qui ne sont pas alignées avec ce qui est en train de se passer.
Autant qu’une ancre déposée au fond de l’océan n’est pas alignée avec l’intention de l’un.e des matelot.e.s d’avancer tout droit, tout de suite, maintenant.
On pourrait forcer, et oui, on avancerait un peu, c’est sûr.
Mais à quoi bon forcer quand on peut plutôt amener de l’amour là où il n’y en a pas encore ?
Dans la pratique de l’amour on apprend à sentir, écouter, voir et comprendre.
Une fois que ces quatre éléments sont remplis, on sait pertinemment comment répondre. C’est devenu une évidence. On sait, et on a plus qu’à faire, à passer à l’action.
Alors oui, les énergies bloquées mises en conscience dans la pratique du massage tantrique sont des alliées, qui nous servent au bon fonctionnement de ce dernier. Elles nous donnent des clefs pour savoir comment faire pour être entièrement à l’aise.
Ces énergies bloquées ne datent souvent pas d’hier.
Le subconscient n’est pas forcément d’actualité avec ce qui est en train de se passer. La personne qui a fait une intrusion dans notre intimité quand nous étions petit.e, peut encore être là pour notre subconscient. Même si ce n’est plus le cas.
C’est pour ça que c’est indispensable de faire preuve de compassion envers soi-même dans cette démarche d’unité et de massage tantrique.
Nous ne sommes pas au courant de tout. Nous ne savons pas ce que nous ne savons pas. Nous ne sommes pas juste conscient.e.s.
Nous sommes même principalement inconscient.e.s.
Et c’est OK.
Il n’y a rien de mal à ça.
C’est tout à fait aimable, acceptable et valide.
Nous sommes valides de cette manière.
Nous n’avons pas à changer pour être aimé.e.s.
Et quand nous sommes aimé.e.s de cette manière, nous devenons libres de choisir si oui ou non, nous voulons rester bloqué.e.s.
Et c’est OK de toutes les manières. Nous ne sommes pas obligé.e.s de cacher nos énergies bloquées, de faire comme si elles n’existaient pas, comme si nous étions parfaitement ouvert.e.s à l’interaction. Nous ne sommes pas obligé.e.s de militariser notre inconscient.
C’est une chose complètement normal que d’avoir des blocages. J’en ai pleins tu sais.
J’en rencontre de nouveaux à chaque séance d’ailleurs. Et à chaque fois c’est un peu plus d’amour et de conscience que je me permets d’amener à l’intérieure de ma psyché.

Pourquoi j’écris ce mail ?

Car je réalise, avec les centaines de personnes avec qui j’ai travaillé ces 4 dernières années, un déni assez unanime à ce niveau. Et je comprends vraiment. C’est pas facile de parler de nos propres énergies bloquées quand on ne sait pas comment elles vont être reçues.
Peut-être nous attendons-nous à être rejeté.e.s ? Invalidé.e.s ? Pas rejoint.e.s ?
Ce serait complètement compréhensible de penser que c’est ça qui va nous arriver, si c’est ça qui nous est arrivé à répétition dans nos interactions humaines passées.
Mais ce n’est pas l’avis et la réalité de tout le monde.
Je suis vraiment persuadé que chaque énergie bloquée que nous avons face à l’intimité a du sens, et a le droit d’avoir sa place dans cette dynamique d’osmose. Nous pouvons aimer ce qui n’a pas encore été aimé.e. Rendre conscientes les choses qui ne le sont pas encore, en toute sécurité.
Nous n’avons pas à nous cacher pour être sûr.e.s d’être sécures, car certaines personnes sont prêtes à se salir les mains pour profondément être dans une dynamique de connexion avec les autres.
Nous avons aujourd’hui plus que besoin d’avoir une relation empreinte de compassion envers notre subconscient, ce petit génie qui crée des habitudes autant géniales que dévastatrices pour le collectif.
Apprenons à nous aimer dans notre inconscience commune, et c’est la promesse d’une meilleure qualité de vie sur cette planète qui est assurée.



Les emails sont gratuits, vos informations resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Merci de partager <3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscris toi à la newsletter
Sois tenu au courant des news, promos, stages, ateliers et nouveaux articles !
S'INSCRIRE
Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment
close-link